Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : JUSSAC: RETRAITE SPORTIVE DE LA VALLEE DE L'AUTHRE - RSVA
  • JUSSAC:   RETRAITE SPORTIVE DE LA VALLEE DE L'AUTHRE - RSVA
  • : Sous l’égide du CODERS,crée en 2007 l'association a pour vocation de: 1)Favoriser le développement de la pratique des activités physiques et sportives adaptées au temps de la retraite, sans idée de compétition, dans le respect des règlements techniques des disciplines sportives,et des règles de sécurité. 2)Valoriser la préservation du capital santé des pratiquants sportifs avançant en âge. 3)Promouvoir la convivialité par la pratique en groupe des activités physiques et sportives
  • Contact

CONTACTS

Antoine SENAUD:  antoine.senaud@orange.fr

POUR NOUS TRANSFERER VOS PHOTOS:

RS.JUSSACOISE@LAPOSTE.NET
 

PLANNING DES ACTIVITES

AQUAGYM: Le Lundi 9H45-10H30 Centre aquatique - Aurillac

DANSE: Le Mercredi 14H30-16H S-Polyvalente - Jussac

MARCHE NORDIQUE: Le Lundi 13H30 en entente avec le club d'ytrac

Le Jeudidi 13H30 S-Polyvalente - Jussac

RANDONNEE: Le Lundi 13H15 ou 13H30  S-Polyvalente - Jussac
Le Vendredi 8H00 ou 9H00  S-Polyvalente - Jussac - Tous les 15 jours

TIR A L'ARC: Le jeudi 9H-10H30 Complexe Sportif - Naucelles
 

YOGA: Le Jeudi 16H45-18H15 Centre de loisirs - Jussac

 

RANDONNEE

POUR AGRANDIR ET TELECHARGER

LES RANDONNEES

DES LUNDIS ET VENDREDIS

CLIQUEZ ICI

 

LES LUNDIS

Chaussures de marche à tige rigide et semelles crantées obligatoires prévoir boisson et barre énergétique

Par mauvais temps les sorties peuvent être annulées ou modifiées

En fonction de l'enneigement, il sera proposé des sorties en raquettes tout en maintenant les autres randonnées du Lundi.

LES VENDREDIS

A LA JOURNEE

 

 

 

 

MARCHE NORDIQUE

POUR AGRANDIR ET TELECHARGER

CLIQUEZ ICI

 

Categories

4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 22:48

Pour cette dernière rando à la journée de l'année, Super Domi, une fois de plus , nous a fait découvrir de merveilleux coins au Nord Cantal sur les hauteurs, surplombant la Dordogne. Magnifique journée en tout point, plus l'agréable surprise d'avoir été guidé, de bout en bout, par une petite meute de quadrupèdes, fidèles compagnons d'un jour. Le temps du pique-nique un muret fît office de vieux zinc, pour trinquer avec quelques gouleyants gorgeons tirés de sublimes fioles délicatement calées " dins la bougeo". Du liquide certes, mais les pâtisseries n'étaient pas en reste, de quoi tenir le siège du "château de Montfort" ne serait-ce que quelques heures car hélas le péché de gourmandise ne nous laisse jamais guère de répit.

La rando ayant été menée bon train, pour prolonger l'après-midi un petit arrêt à la chapelle du Puy st Mary à Mauriac conclu cette très agréable journée.

 
 
101 0065
ARCHES
101 0062 
101 0070
 ARCHES-2012 0865
 ARCHES-2012 0869
 101 0079
 101 0086
 ARCHES-2012 0871
 ARCHES-2012 0873
 101 0091
     C’est une commune un peu perdue au milieu des monts, qui possède encore un vieux donjon, accolé à une petite église datée de 1240.
Le donjon a été rabaissé de 18 m car on a voulu le démolir. Vu la solidité de l’ouvrage, l’idée a été abandonnée et c’est tant mieux. Toutefois, comme rien ne se perd, les débris de cette tentative de démolition, ont été récupérés afin de construire certaines maisons de la localité.
Cette tour, ronde à l’extérieur, se révèle hexagonale à l’intérieur. Des pierres volcaniques ont été utilisées lors de sa construction. Un escalier très étroit, communiquant aux étages supérieurs, a été réalisé à même la pierre, dans l’épaisseur du mur.
Le dernier étage de cette tour de garde était voûté et au centre de celle-ci, se trouvait une ouverture, ronde, à laquelle on appliquait une échelle, pour arriver à la plate-forme servant de toit.
La sentinelle de garde retirait cette échelle, afin de se ménager la possibilité de redescendre à sa guise. Vu la hauteur de la tour, l’ennemi fut très visible et il pouvait être signalé très rapidement.
Comme dans tout pays, il y a des légendes. Arches n’échappe pas à cette règle.
On assure qu’un souterrain, partant de la tour, traverse le village de Jarrige, à quelques kilomètres de là et conduit au ban communal d’Orset ...
Ce qui est par contre tout à fait véridique, c’est que cette tour faisait partie d’un château en 1475, qui fût cédé par le doyen à la famille de Battut, investie de la Seigneurie de Montfort. Il existe d’ailleurs vers le ban communal de Soultz (ça ne s’invente pas), à quelques km d’Arches, un château au lieu-dit Monfort, que l’on ne peut visiter, mais qui est visible de l’extérieur et de loin, puisqu’il est sur une hauteur.
Le bourg d’Arches qui compte 1700 ha, dont beaucoup en terres cultivées, se situe à 9 km de Mauriac (ville jumelée depuis le 14 septembre 1996 avec Ingersheim, près de Colmar), possède quelques belles maisons.
Il occupe un plateau dont trois côtés ont leurs versants respectifs sur la Dordogne, la Sumène et le ruisseau de la Biau.
Une bonne partie des terres est formée de calcaire primitif, une sorte de marbre qui se polit et donne un joli effet aux cheminées et aux consoles.
Tout en étant un petit bourg, Arches n’en est pas moins dynamique
 
 
Le Château de Montfort possède une structure compacte, le corps de logis est d'un seul bloc avec chemin de ronde. La façade
est encadrée par deux tours carrées, restaurées au XVIIIe siècle. La partie antérieure comporte une troisième tour
carrée, plus massive remontant au XIVe siècle. Les tours sont dotées de machicoulis. Une chapelle datant de 1357
est située à l'entrée du parc.
Les 1ers seigneurs connus furent les Autressal. Lors de l'hommage qu'il rendit à son suzerain, Pierre d'Autressal

damoiseau de Mauriac, prit le nom de Montfort. En 1329 il le vendit à Bertrand de Sartiges, seigneur voisin, qui en
prit également le nom. De 1527 jusqu'au XVIIIe siècle, Montfort appartint aux Murat-Rochemaure, dont les armes
figure toujours sur la porte de l'étable. Le dernier Murat-Rochemaure, Antoine, mourut sans postérité, léguant la
terre à son petit-neveu, Guillaume d'Humières, seigneur de Loubejac, il eut deux fils de son mariage avec Marie
Louise de Leygonie. L'aîné, Pierre François Joseph, épousa en 1777 la fille de Charles Joseph de St Martial, baron
de Conros, et continua la lignée des seigneurs de Montfort.
Son petit-fils, François Victor Joseph Léon, Comte d'Humières, fut exproprié de Montfort et fut adjugé le 19 octobre
1894 à Pierre Lafont, dont la famille en était encore propriétaire en 1936...
Sources : Châteaux entre Dordogne & Puymary, Bedeau Olivier, Edité par l'Association Eyge Branzac, Loupiac & La prévôté de

Mauriac, Gentilhommières et châteaux, L de Ribier, Imprimerie Générale Jean de Bussac.


Château de Montfort 15200 Arches, propriété privée, ne se visite pas, visible de l'extérieur !
101 0096
101 0098
     
LA SUITE SUR PICASA:ICI
 

Partager cet article

Repost 0
B.L rsjussacoise - dans RANDONNEE
commenter cet article

commentaires